Portrait de Joachim Murez, le Boss(e) du Tournaisis

Stature, coiffure, détermination dans l’effort : il y a quelque chose de Pierre-Ambroise Bosse chez Joachim Murez. Comme le tout récent champion du monde du 800 mètres à Londres, l’Escanafflois est spécialiste du demi-fond. Il y a peu, ils s’entraînaient ensemble sur la piste de la Rusta, réunis par un entraîneur commun, Alain Lignier. Mais la comparaison s’arrête là. Joachim lorgne vers les plus longues distances. Pour preuve, de récents passages sur la route. Deuxième de la Course des Source, on l’a aussi vu au Jogging du Floc et du Souvenir à Tournai. Ce jour-là, c’est lui le Boss. Murez, 19 ans, est le plus jeune vainqueur sur une manche du Challenge ACRHO cette saison. Portrait d’un jeune athlète régional ambitieux.

Murez / Bosse – crédit photos : DH.be / Reuters

Joachim nous le dit tout de go, l’ACRHO, c’est « pour montrer le maillot » (aux couleurs du magasin Time To Run) et peaufiner sa forme en vue d’autres objectifs : top 10 aux championnats de Belgique du 5.000 mètres et qualification pour le championnat d’Europe du semi-marathon !

Issu d’une famille sportive (son papa Eddy a été cycliste semi-pro, ses frères Anthony et Matheo sont également athlètes) Joachim Murez pratique l’athlétisme depuis l’âge de 8 ans. Ses disciplines de prédilection : cross-country, 5.000, 10.000 mètres et steeple, une course d’obstacles où il faut franchir les cinq barrières et la « rivière » (fossé long de 3,66 mètres rempli d’eau) disposés sur la piste. Il débute la compétition à 13 ans, dispute son premier championnat de Belgique à 15 ans et termine d’emblée quatrième sur le 1.500 mètres steeple.

Ensuite, laissé sur la touche durant six mois par une bursite trochantérienne (hanche), il fait preuve d’une grande détermination là où beaucoup d’ados auraient abandonné. Il reprend « de zéro » et réalise en 2015 une deuxième année époustouflante chez les scolaires. Neuvième au classement de la Cross Cup, il devient vice-champion de Belgique et champion francophone du 2.000 mètres steeple. Trois titres provinciaux (cross, 2.000 mètres steeple et 3.000 mètres) viennent compléter son armoire à trophées.

En 2016, monté chez les juniors, Joachim Murez se classe troisième du championnat de Belgique du 3.000 mètres steeple, champion de Wallonie-Bruxelles sur 5.000 mètres et décroche quatre nouveaux titres de champion du Hainaut (cross, 3.000 mètres steeple, 3.000 mètres et 5.000 mètres).

Enfin, cette année, il signe notamment la meilleure performance belge sur 3.000 mètres steeple, termine sur le podium du championnat de Belgique universitaire et se qualifie pour le championnat de France du 10 kilomètres. Déjà, le compteur des victoires depuis le début de sa jeune carrière franchit la barre des cent.

La suite ? L’avenir nous le dira. Ses modèles chez les pros sont Mahiedine Mekhissi, vice-champion olympique 2012 et quatrième du 3.000 mètres steeple à Londres, et Bashir Abdi, le pote belge de Mo Farah. On souhaite à Joachim de suivre leurs pas. Car en plus d’être doué et bosseur, c’est un gars bien. Ses études ? Assistant social. Sa nouvelle page Facebook ? « Pour attirer plus de monde vers l’athlétisme et prouver que quand on veut, on peut. »

Jonathan Quique ©RUNNINGGEEK.BE 2017

Une réflexion sur “Portrait de Joachim Murez, le Boss(e) du Tournaisis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s