La course à pied, un sport démocratique ?

La course à pied est un sport qui se veut accessible. Enfiler un short, une paire de baskets et partir arpenter les rues ou les allées du parc voisin est financièrement abordable. Mais après ?

"Caballo Blanco", l'icône minimaliste du livre Born to Run de Christopher McDougall - crédit photo : Runner's World

« Caballo Blanco », l’icône minimaliste du livre Born to Run de Christopher McDougall

Pour une centaine d’euros, vous trouverez déjà un équipement de qualité pour bien démarrer (voir par exemple le test des Kalenji Kiprun SD, des chaussures de running d’excellente facture disponibles chez Decathlon au prix de 69,99 euros). Peu de sports vous permettent de vous lancer à ce tarif défiant toute concurrence.

Dans mon cas, cette approche minimaliste de l’équipement fut toutefois de très courte durée …

Je dirais même que cela n’a jamais été le cas, puisque dès mes débuts en course à pied, j’enregistrais déjà mes séances sur mon smartphone grâce à l’application Endomondo (running geek oblige !).  Une pression sur le bouton ‘Enregistrer’ au départ de la séance puis une deuxième sur ‘Stop’ à la fin de l’entraînement me permettait de suivre mon tracé GPS et une multitude d’informations comme ma vitesse minimale et maximale, mon allure moyenne, les dénivelés positifs et négatifs, …

Dès le moment où vous prenez goûts à ce genre de données, le running risque de devenir beaucoup plus onéreux.

Bien que presque tout le monde possède déjà un smartphone, les statistiques que vous pourrez retirer de l’application restent limitées. Dans leur version gratuite, toutes les applications de tracking sportif sont limitées aux fonctions de base et sont même parfois truffées de publicités intrusives. Pas question donc de vous procurer une ceinture cardio et de la coupler avec votre téléphone pour analyser vos zones de fréquence cardiaque … sauf si vous souscrivez à la version payante de l’application, ce qui par la même occasion, supprimera les publicités. Les versions payantes de Endomondo, Strava, ou encore Runkeeper se monnaient de 5 à 10 euros / mois, avec une réduction si vous optez pour un abonnement annuel.

L'app Endomondo est gratuite, mais l'abonnement Premium est nécessaire pour dire adieu à la publicité

L’application Endomondo est gratuite, mais un abonnement Premium est nécessaire pour dire adieu à la publicité

J’ai parlé de ceinture cardio ? Bien souvent, les nouveaux coureurs courent trop vite et négligent de travailler l’endurance fondamentale au détriment de leur progression à long terme. La ceinture cardio permet de connaître en temps réel notre fréquence cardiaque et donc de savoir dans quelle zone d’entraînement l’on se situe. Un must pour s’entraîner correctement. Il faut compter environ 30 euros pour en acquérir une.

Courir avec son mobile à la main ou dans un brassard est rapidement désagréable. Dans une poche, il ne faut même pas y penser puisque à chaque foulée, vous le sentirez sautiller … Avec l’expérience que vous acquerrez en course à pied, vous serez vite attirés par les montres de course, qui elles aussi ont un prix (probablement le poids le plus lourd dans votre budget running). Visitez le site du constructeur Garmin pour vous rendre compte des budgets nécessaires.

La luxueuse fēnix® Chronos atteint les 1299 euros

La luxueuse fēnix® Chronos atteint les 1.299 euros

Par la suite, vous souhaiterez également pour d’obscures raisons, acquérir une paire de chaussures de marque ; comptez un budget de 130 euros. J’en profite pour vous renvoyer vers l’article analysant la relation entre le prix de chaussures et leur qualité, deux valeurs qui ne sont pas forcément proportionnellement relatives.

Ensuite, en fonction de votre horaire d’entraînement, de la météo, etc. il vous faudra acheter du matériel spécifique (lampe pour courir dans l’obscurité, vêtements réfléchissants, gants et bonnet, veste coupe-vent, protection pour la pluie, …).

Si vous désirez participer à l’une ou l’autre course, vous devrez également compter vos frais de déplacement et les coûts d’achat du dossard qui varient en fonction de la complexité d’organisation de la course et de son prestige (courir le marathon de New York n’a pas le même prix qu’une course locale).

Prendre le départ d'une course ACRHO vous coûtera 3,50 euros. C'est ... cent fois moins qu'à New York ! - crédit photo : Bernard Libert

Prendre le départ d’une course du Challenge ACRHO vous coûtera 3,50 euros. C’est … cent fois moins qu’à New York ! – crédit photo : Bernard Libert

Vous l’aurez compris, la course à pied peut en effet rester un sport très démocratique pour autant que le chant des sirènes du marketing sportif ne parvienne pas à vos oreilles et que votre addiction ne soit pas trop forte.

Pour vous donner une idée plus précise, voici le budget que j’ai personnellement consacré en 2016 à la pratique de ce sport :

Soit un total pour 2016 de 1.080,47 € (hors frais de déplacement vers les lieux de courses) – je suis moi-même étonné du montant en écrivant cet article.

Je vous laisse juger du caractère démocratique ou non de la course à pied, en sachant bien évidemment que l’on peut toujours la pratiquer pour moins (ou plus) que ça.

Laurent De Deken ©RunningGeek.be 2016

Suivez-moi sur Strava

Une réflexion sur “La course à pied, un sport démocratique ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s